Nouveaux concepts à la Mairie d’Inzinzac-Lochrist : La gauche est clivante, la droite fédératrice?!?

« Lundi 4 juillet 2016, jour de Conseil Municipal, les personnes présentes ont pu assister à une passe d’arme virulente entre majorité et opposition sur les questions culturelles et notamment sur la place des écoles d’arts (musique, danse, art plastique, etc.) dans le futur EPCC.
« Quel antagonisme ! » Me direz-vous au vu de l’objet des débats!
Bien sûr, que les questions culturelles ne peuvent pas être accolées au groupe de mots « passe d’arme » à moins que ce ne soit en dernier recours, que pour la défendre. Cette juxtaposition devrait être intrinsèquement contraire à l’esprit même de la culture.
Certes un certain Goering, lorsqu’il entendait le mot culture sortait son révolver, mais ici je ne ferai jamais d’amalgames douteux et déplacés dans notre contexte communal, c’est juste un point de mémoire collective que je ravive pour la culture générale de tous.
Or donc, revenons à nos moutons, dans ces termes je ne parle pas de la majorité puisque leur votes divergents à ce CM commencent à nous prouver leurs dissensions internes qui pourraient même être les prémisses d’une affirmation de courants idéologiques pas si en accord que cela entre eux, voire d’une rébellion.
Or donc, disais-je, le bordereau en question nous a amené à poser un certain nombre de demandes d’éclaircissements par la parole de Francette CHAULOUX, qui je le rappelle a été l’initiatrice du projet d’EPPC sur notre territoire intercommunal.
Ses questions portaient donc sur les postes de coordinations, les lieux de pratique des cours, les facilités quotidiennes que les familles attendent pour permettre à leurs enfants d’accéder à l’éveil et au perfectionnement culturel ; bref des choses « banales » pour permettre la qualité de vie de nos administrés.
« Ma Doué benniguet !! » que n’avait-elle pas osé faire là !!!
Ca n’a fait ni une, ni deux, l’adjointe à la culture était sur les barricades, peut-être un relent des manifestations passées, mais droite dans ses bottes, le regard impassible, le verbe haut et assuré, nous entendîmes fuser un : « mais qu’est-ce que c’est que ces questions suspicieuses ? Que sous-entendez vous ? Vous refusez de valider notre travail si empreint de bonnes intentions fédératrices ? Vous souhaitez cliver les enseignements et les communes ! Et si des cours ont été supprimés l’an dernier c’est bien parce que les professeurs refusent nos décisions d’organisation pour leurs raisons personnelles ! »
A cause d’une simple critique organisationnelle et de questions légitimes de la part du groupe d’opposition, nous étions sans coup férir cloués au pilori.
De plus, nous avons été accusés de volonté délibérée de créer du clivage entre les deux communes, de générer des freins dans la démarche de création de l’EPCC élargie aux écoles d’arts, en fait de n’être que des bons à rien simplement capables de dénigrement.
Ce n’est quand même pas nous qui avons décliné l’idée d’étude de fusion avec Hennebont alors que l’EPCC en est tout simplement un laboratoire ! Les nouvelles communes ça existent déjà !
Non, Madame l’adjointe à la culture, nous vous rappelons que vous ne faites que surfer sur l’histoire d’une commune à gauche depuis des dizaines années, sur les réalisations et les initiatives d’équipes d’élus exclusivement de gauche qui ont su porter haut les valeurs de la diffusion et de l’action culturelles pour tous avec des budgets toujours préservés tout comme pour le social et la jeunesse.
Vous n’êtes et ne serez qu’un maillon au service de vos administrés…. un peu d’humilité et soyez à la hauteur !!
Alors s’il vous plaît baissez les armes, respectez l’histoire et le travail de vos prédécesseurs, ils ont été et seront encore bien meilleurs que vous.
Pour finir un dernier conseil, qui pour moi est plein de sens, et le sens est ce qui caractérise le mieux la culture : écoutez votre Maire, Mesdames et Messieurs de la majorité, lorsqu’elle vous dit qu’il est dommage de guerroyer sur ces questions culturelles tellement préservées chez nous : elle a RAISON (en toute humilité) !!! »

Christian