Archives pour la catégorie Tracts

Non, la situation financière de la commune n’est pas catastrophique!

Nous ne pouvons laisser dire et écrire par la majorité que nous avons laissé des finances dans un état désastreux. Chaque occasion est bonne pour Mme le maire de s’opposer à toutes sollicitations ou projets et de justifier l’impossibilité de les réaliser au vu du soi-disant héritage financier que l’ancienne équipe lui aurait laissé.

Dans le Débat d’Orientations Budgétaires de décembre dernier , Mme le maire et son équipe ont fait une fixation sur les emprunts et leurs remboursement contractés lors des derniers mandats .

Quelle a été la stratégie budgétaire de l’équipe municipale précédente?

Entre 2007 et 2013, la commune a fait 3 emprunts de 1 Million d’Euro chacun. Ils ont servi à financer des réalisations dont chacun bénéficie quotidiennement :

– Une salle de spectacle digne de ce nom qui contribue au développement culturel et artistique de la commune.

– Des améliorations d’envergure de nos Services publics de proximité, (secteur enfance, scolaire…),

– La transformation et l’embellissement de nos centres bourgs qui garantissent un mieux vivre dans notre commune…

Tous ces investissements ont été mûrement réfléchis, sainement gérés et jamais la capacité de désendettement de la commune n’a été mise à mal ! Bien au contraire nous avons toujours réussi à la stabiliser autour de 7 ans loin du seuil des 10 années pour lequel nous devrions nous alarmer.

La municipalité fait donc le choix de ne pas faire de nouvel emprunt. L’investissement sera limité au minimum et aucun Plan Pluriannuel d’Investissement n’est à ce jour ni écrit ni pensé.

Nous ne pouvons valider de telles orientations. Un budget municipal ne se gère pas comme celui d’un ménage.

Il est essentiel pour le développement communal de faire des investissements et de maintenir de l’activité. Certes nous partageons l’idée que chaque collectivité doit optimiser ses investissements et son fonctionnement mais de là à ponctionner lourdement tout projet qu’il soit social, économique ou associatif, il y a un pas que nous refusons de voir franchi.

Notre groupe, conscient du contexte actuel compliqué, restera toutefois très vigilant face aux décisions (ou plutôt aux manques de décisions) qui impacteront l’avenir de notre commune.