Bordereau 3 sur les subventions municipales

L’ADMR entre autres n’apparait plus dans cette délibération.
Pour vous et selon vos termes en commission, « c’est un service concurrent à ce que la collectivité propose! Et il appartient à la collectivité d’optimiser ce service d’aide à la personne. »
L’ADMR contrairement à vos propos n’a jamais été considérée comme concurrente mais comme complémentaire aux services municipaux en place, ne serait-ce qu’à considérer le service de nuit par exemple. Il vous appartient effectivement de mettre en place des moyens supplémentaires de formation envers nos agents si vous souhaitez vous désolidariser de cette association mais au regard des dispositions prévues au budget CCAS cela ne semble pas en être le cas. Il vous appartiendra également d’expliquer aux agents habitant la commune travaillant pour cette association ainsi qu’aux personnes aidées sur notre commune de vos choix autrement que dans une commission ou en conseil municipal.

Pour ce qui concerne la subvention au CAEC, on peut aisément imaginer après les épisodes médiatiques sur ce sujet, que si vous n’aviez pas été gênée un tant soit peu par les propos tenus par le président et la vice-présidente de cette association lors de l’assemblée générale ou aucun élu de votre majorité était présent, que vous n’auriez pas répondu à leurs demandes répétées .
Cette association est active sur les communes d’Hennebont et d’Inzinzac et emploie près de 37 personnes habitant la commune