Bordereau 16 Culture

Pas mal d’évolution dans cette convention avec un champ des coopérations élargi (éveil arts plastiques et danse) qui pose question dans son application.
En ce qui concerne l’administration le directeur pédagogique est cité nommément mais pas le coordinateur qui est-ce ? Lors des représentations de danse M.Langlet s’est présenté aussi comme coordinateur
Sur les modalités d’organisation et de mise en œuvre  pourquoi le choix d’Hennebont pour les 10-13 ans ? Alors que nous avons un local tout à fait adapté et apprécié par les enseignants (quelques travaux à réaliser) ce qui n’est pas le cas à Hennebont.
Pour la danse les dispositions prises en sept 2015 ont généré un mécontentement des familles l’amplification de ce dispositif risque de faire abandonner l’activité à certaines. Et le plus important quid des heures des enseignants ? Pouvez-vous nous assurer qu’elles garderont le même nombre d’heures ? Où est-ce un moyen de faire des économies sur ces postes-là ? Si vous privilégier les cursus de danse qu’en est-il de la danse loisir ?
Si certain cours sont supprimés à Lochrist il pourrait être envisagé de nouvelles propositions comme la barre au sol par ex
Action culturelle : qui est le référent d’inzinzac Lochrist ?

Durée de la convention : alors que pour le spectacle vivant la convention est conclue jusqu’à la reprise de l’activité du spectacle vivant par l’EPCC, cette convention, a une durée d’un an, renouvelable par tacite reconduction
L’année dernière on parlait de la reprise effective de l’activité enseignements artistiques par  l’EPCC comme pour le spectacle vivant. Est-ce à dire que vous rencontrez des difficultés et que vous doutez de la mise en place de l’EPCC pour les enseignements artistiques ?