Bordereau 2 : Cimetières

Nous avions l’année dernière déploré le doublement de la tarification venant impacter des familles déjà meurtries. Il s’agit à notre sens d’un impôt qui ne dit pas son nom qui avance masqué avec cette nouvelle augmentation de 3%.
N’avoir que pour seule réponse en commission le fait que si vous aviez rattrapé cette tarification à hauteur de 3% tous les ans elle serait aujourd’hui plus élevée fait montre d’une bien piètre idée des deniers publics et de leurs gestion. Comme si vous aviez l’intention d’envisager ces 3% d’augmentation sur tous les tarifs jusqu’à la fin de votre mandat?