Mot opposition – septembre 2015

Les étés se suivent et se ressemblent, et toujours avec aussi peu de diffusion d’informations. La rentrée scolaire? 10 lignes dans la presse une semaine après la date effective! Les activités périscolaires et la pérennisation des classes dans nos écoles? Pas de communication avec les familles ni avec le personnel! Il a fallu attendre notre intervention sur la fermeture de la boulangerie de La Montagne dans les journaux pour ne serait-ce qu’entrevoir une réaction de la municipalité. Les vraies questions d’un développement économique facteur de lien social se posent. L’opposition réclame plus d’anticipation pour donner des informations claires à tous. Pour le monde associatif? Nous demandons que se mette en place une démarche de concertation pour définir des critères clairs d’attribution des subventions. Pour les nouvelles tarifications de salles? Nous refusons que les associations soient financièrement pénalisées lorsqu’elles assurent leur vie statutaire et la convivialité entre leurs adhérents. Nous rappelons que notre bilan financier positif de 2013 et validé par  un audit d’experts, avantage toujours aujourd’hui notre commune. Alors où sont donc les vrais projets d’avenir?
Yves Péran, Francette Chauloux, Pascal Le Bourlout, Annick Haurant, Christian Le Bourdonnec, Catherine Toullec