21/09/2014

21/09/2014

Réforme des rythmes scolaires et son application
Tout en connaissant la difficulté de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires que nous avons par ailleurs initié dans un état d’esprit de concertation et de dialogue, nous pouvons néanmoins déplorer une fois de plus le fossé entre les engagements de campagne de cette nouvelle équipe et la réalité de leurs actions.
La mairie a refusé d’intégrer les enfants des deux écoles privées dans cette réforme, en complète contradiction avec leurs propos de septembre 2011 : « il faut apporter à tous nos concitoyens le service public qu’ils attendent en particulier sur le plan scolaire. »
Le centre de loisirs est du coup ouvert aux enfants des écoles privées le mercredi matin… Alors que les autres enfants de la commune sont en classe… c’est un comble !
Une méthode à deux vitesses sur des critères soi-disant d’économies , et lorsque l’on connaît le fonctionnement de cette structure et les besoins municipaux qu’elle engendre, elle est où cette économie ? Il est ou l’accès à tous d’un même service public que nous nous défendons ? On s’éloigne des principes. Evitons mais surtout évitez de proposer à tous nos enfants, une école « MacDo » de libre consommation !! Heureusement que les services et les agents municipaux sont là pour accompagner et expliquer aux parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.